تصفح برقم المجلد > Fatwas de Moharram > Parmi les innovations religieuses pratiquées pendant les funérailles

Les innovations des obsèques funéraires

Quel est l'avis de ceux qui immolent une bête qu'il nomme `Aqîqa (bête de sacrifice) à la mort d'une personne, et sans rompre ses os, puis lui enterrent les os en entier et ses excréments prétendant que c'est une action à grandes vertus et à suivre?
R : C'est une innovation hérétique qui n'a aucune origine dans la Charia. Il faut y renoncer et repentir à Allah de l'avoir fait comme est le cas pour toutes les autres innovations en religion. Le repentir nous acquitte du tort des innovations et des péchés. Allah, l'Exalté, a dit: Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. Et Il a dit: O vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. L`Aqîqa légitime est celle préconisée par le Prophète à immoler au septième jour de la naissance d'un nouveau-né.
( Numéro de la partie: 78, Numéro de la page: 44)
On abat deux moutons pour le garçon et une pour la fille. Le Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, a tenu ce rituel pour Al-Hasan et Al Hosayn -Qu'Allah soit satisfait d'eux-. Celui qui immole une bête pour Al-`Aqîqa, il peut, s'il le désire, distribuer la viande entre les proches, les amis et les pauvres. Voici le vrai rituel et c'est une Sunna confirmée ou certaine. Toutefois, celui qui la délaisse, ne commet pas de péché.

Source: Revue des Recherches Islamiques



  Précédent     Suivant