تصفح برقم المجلد > Fatwas de Moharram > Une innovation religieuse (Bid'a) de l'époque antéislamique, pratiquée pendant le mois de Moharram

Q3: Chaque année, au cours du mois de Moharram, les femmes se réunissent chez l'une d'elles, nouvellement mariée, et apportent avec elles de grandes quantités d'eau. La mariée porte des vêtements lourds pour ne pas avoir froid comme ce groupement de femmes l'aspergera avec de l'eau; puis les unes arrosent les autres. Lorsqu'on nie leur acte, elles répondent que ce sont leurs coutumes et leurs habitudes.
R : C'est un rite du temps préislamique qu'il faut s'abstenir de faire et qui n'a aucune origine dans la Charia purifiée.
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 255)
Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur son Prophète, sa famille et ses Compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas

MembreVice PrésidentPrésident
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source: Les fatwas du Comité Permanent



  Précédent     Suivant