تصفح برقم المجلد > Fatwas de Moharram > La raison de la polygamie pratiquée par le Prophète (Salla Allah 'Alaihi Wa Sallam)

La morale de la polygamie du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam)

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a contracté plusieurs mariages après son émigration à Médine. Cet acte ne présentait point une innovation à son temps. Toutes les nations et tous les peuples étaient polygames et exagéraient dans le nombre des épouses jusqu'à atteindre sept cent épouses sans compter les esclaves. Les Arabes se mariaient avec plus de dix femmes, voilà par exemple Gilân ibn Salama Ath-Thaqafî, qui en se convertissant à l'islam, avait dix conjointes. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui a dit: Tu dois en garder quatre et laisser les autres.
( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 195)
Les Athéniens, les Chinois, les Babyloniens, les Assyriens, les Egyptiens et autres exerçaient déjà la polygamie.
Les Juifs pratiquaient également la polygamie. Le Prophète d'Allah Salomon avait sept cents conjointes des femmes libres et trois cents esclaves en toute propriété. Al-Boukhârî a cité dans son Sahîh Salomon le fils de David, un jour a dit: "Cette nuit je vais coucher avec une centaine de mes femmes pour que chacune devienne enceinte d'un cavalier qui combattra dans la voie d'Allah. L’ange a dit : « Dis : S’il plaît à Allah ». Mais, Salomon a oublié de le dire. Même après avoir couché avec ces femmes, aucune d’elles ne devient enceinte, sauf une qui mit au monde un enfant à qui manque la moitié du corps. L'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Si Salomon avait ajouté (s'il plaît à Allah), chacune de ses femmes aurait devenu enceinte d'un cavalier qui combattra sur la voie d'Allah." A l'époque, l'église chrétienne permettait la polygamie et n'y avait pas renoncé.
Lorsque le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié avec neuf femmes, et en même temps, il l'a fait sous ordre Divin, conformément à la sagesse d'Allah, l'Exalté, qui a dit:
Puis quand Zayd eut cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté. Nul grief à faire au Prophète en ce qu'Allah lui a imposé, conformément aux lois établies pour ceux qui vécurent antérieurement. .
Allah a montré que C'est Lui, L'Exalté, qui a rendu licite à Son Messager ses épouses.
O Prophète! Nous t’avons rendu licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu’Allah t’a destinées, .
Apres la neuvième épouse, Allah lui a interdit de prendre d'autres conjointes ni de changer d'épouses en disant:
Il ne t'est plus permis désormais de prendre (d'autres) femmes, ni de changer d'épouses, même si leur beauté te plaît; .
( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 196)
Les mariages du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) furent dnc exécutés sous un ordre Divin d'Allah, l'Exalté. Ainsi est-ce un ordre particulier concernant Son messager seulement et à ne pas appliquer par analogie sur sa nation. Personne n'a le droit de prendre plus que quatre conjointes prétendant qu'il suit le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).
Ceux qui dénoncent le Prophète de l'Islam (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et attribuent à sa nation de la sensualité, font une grande erreur. Toutefois, la pire des choses est la dénonciation des mariages du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) par les Musulmans eux mêmes. Mais ceux qui ont goûté la douceur de la foi, n'auront jamais abordé un tel sujet. Avec un regard approfondi, on découvrira que chacun de ces mariages avait ses conditions: accueillir une veuve, consoler un cœur blessé par le meurtre de tous ses proches, inviter la famille de la mariée à l'Islam, ou bien honorer une femme s'est soumise à la volonté Divine, en s’écartant de la norme -à la recherche de la satisfaction d’Allah-, en acceptant d’épouser l’un des esclaves ou des affranchis au lieu de prendre époux parmi les chefs et les notables.
Si le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) avait été sensuel, il aurait contracté ces mariages à jeune âge quand il avait le fort désir. Par contre, il a pris ses épouses après avoir grandi et son désir pour les femmes a langui. Dans sa jeunesse, il s'est suffi de Khâdidja bint Khowaylid (qu'Allah soit satisfait d'elle) qui était quinze ans plus âgée que lui. Elle avait quarante ans quand il avait vingt cinq, il l'a prise comme épouse jusqu'à sa mort (qu'Allah soit satisfait d'elle).
De plus, la plupart de ses femmes étaient toutes des dames sauf `A'îcha. Les femmes du Prophète sont:
1 - Sawda bint Zam'a ibn Qays la Quraychite. le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié d'elle après la mort de son époux, As-Sakrân ibn `Amr ibn `Abd-Chams et à la suite de la mort de Khadîja bint Khowaylîd à La Mecque, avant l'émigration à Médine. Après
( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 197)
son vieillissement, elle a offert sa nuit à `A'îcha, qu'Allah soit satisfait d'elle .
2 - `A'îcha bint As-Siddîq, dont il a contracté le mariage avant son mariage de Sawda mais leur union intime suivait son union avec Sawda. `A'îcha est la seule femme vierge que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a épousée. Il l'a prise comme épouse pour consolider ses relations avec Abou Bakr As-Siddîq qui fut le premier à se convertir parmi les hommes, à appuyer l'appel à Islam , à approuver les propos du Prophète et à dépenser tout ce qu'il possède sur la voie d'Allah.
3 - Hafsa bint 'Omar ibn Al-Khattâb -qu'Allah soit satisfait d'elle- qui était une dame quand le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié d'elle. Elle n'était pas belle. Il l'a épousée pour le mérite de son père.
4 - Omm Salama Hind bint Sohayl Al-Makhzoumiyya, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié d'elle à la suite de la mort de son mari Abou Salama ibn `Abd-Al-'Asad pour accueillir ses enfants. Lorsque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) est allé se proposer en mariage, elle lui a répondu: "Une femme comme moi n'est pas à demander en mariage, je suis avancée en âge, je suis une femme jalouse et j'ai des enfants." Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui a dit: " En ce qui concerne l'âge, je suis plus âgé que toi, pour la jalousie, je prie Allah de t'affranchir de ce défaut et pour la charge de tes enfants, ils sont sous la charge d'Allah et la mienne." et il s'est marié d'elle.
5 - Zaynab bint Djahch, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'a prise comme épouse après son divorce de Zayd ibn Hâritha, l'allié du Prophète (Salla Allah alaihi wa Salam) comme récompense à sa soumission à l'ordre Divin. Ainsi son mariage vient pour exécuter un décret Divin difficile à être appliqué dans une société qui admettait l'adoption. Ainsi, il n'avait eu aucun empêchement pour le mariage des femmes des fils adoptifs. Allah, l'Exalté, a dit à cette occasion:
Puis quand Zayd eut cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté. .
6 - Omm Habîba bint 'Abî Soufyân, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'a prise comme épouse après que son mari, `Obayd-Allah ibn Djahch, a renié sa foi. Omm Habîba l'a quitté jusqu'à son décès. A ce temps, elle dépassait ses trentaines.
( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 198)
Le Prophète s'est marié d'elle en Abyssinie par procuration au roi le Négus qui a conclu le mariage et elle a mandaté Khâlid ibn Sa`îd ibn Al-`Ass. le Négus lui a décerné quatre cents dinar comme dot l'an sept de l'hégire.
7 - Djowayriyya bint Al-Hârith, le Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Salam) s'est marié d'elle, après la mort de son mari Mosâni`a ibn Sifwân qui était tué le jour de Al-Moraysî`a, pour honorer sa famille prise en esclavage à la suite de la conquête de Banou Al-Mosttaliq.
8 - Safiyya bint Hoyayy ibn 'Akhttab, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié d'elle pour consoler sa peine à la suite du meurtre de son père, de son mari et de son oncle.
9 - Maymouna bint Al-Hârith Al-Hilâliyya, - Qu'Allah soit satisfait d'elle- le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s'est marié d'elle à la suite du décès de son mari Abou Rahm ibn `Abd-Al-`Oza Al-`Amirî, à l'âge de quarante ans, à la septième année de l'hégire.

Source: Revue des Recherches Islamiques



  Précédent     Suivant