تصفح برقم المجلد > Fatwas de Rabî` I > La réponse à ceux qui prétendent que la célébration de la naissance du Prophète est une bonne innovation religieuse

16 - Réfutation de l'avis soutenant que: le Mawlid (jour de la naissance du rophète) est une bonne innovation

Q: Nous vous posons la question à propos de la célébration de l'anniversaire du grand Prophète Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Est-ce que c'est une innovation hérétique, parce que j'ai entendu dans certains pays et de certains ulémas que c'est une bonne innovation hérétique et Allah sait mieux - et qu'Il vous accorde la réussite.
R: La célébration de Mawlid (jour de la naissance du Prophète) a été inventée durant les derniers siècles; à la suite des meilleures générations, c'est-à-dire la 1ère, la 2ème et la 3ème générations. D'ailleurs, c'est un type d'innovation innovée par quelques personnes et auquel on a applaudi, en le croyant bon. Mais, à vrai dire, ce qu'est admis par les vérificateurs parmi les gens de la science, est que c'est une innovation. Toutes les célébrations d'anniversaires sont des innovations hérétiques, entre autres le Mawlid du Prophète. Pourquoi? Parce que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne l'avait pas fait, ni ses compagnons, ni ses califes bien guidés; ni ceux des générations préférées ne l'avaient pas fait non plus. Le bien réside, en fait, à suivre leur voie et non à ce qui a été forgé tardivement par les gens, après eux. Il est authentiquement rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) avait dit: Méfiez-vous des nouveautés en religion. Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a également dit: La pire des choses est toute innovation (en matière de la religion) et toute innovation est source d'égarement. Et il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Celui qui introduira dans notre religion
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 59)
un acte qui lui soit étrange, son œuvre sera réfutée
, Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter. , c'est-à-dire rejetée; le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a bien clarifié la matière en question et a montré que les ajouts en religion étaient abominables; et que personne n'a le droit d'innover en religion quelque chose non établi par Allah; et cela est blâmé par ce verset: Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises? . La Célébration du Mawlid est donc une innovation hérétique non autorisée par Allah ni par Son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ni par les compagnons du Prophète, les meilleurs peuples après les prophètes et qui sont les plus aimés par le Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et qui sont les plus empressés à accomplir tout acte de bien. Donc, ceci n'a pas été pratiqué ni par Abou Bakr ni `Omar ni `Othmân ni `Alî ni le reste des dix compagnons; et ni les autres compagnons ni leurs Suivants. D'ailleurs, ceci a été inventé par quelques chiites fatimides de l'Egypte au 4ème siècle, comme l'avaient énoncé quelques historiens. Ensuite, ceci est apparu de nouveau vers la fin du 6ème et au début du 7ème siècle, par ceux qui ont cru qu'ils faisaient un bon acte. En vérité, c'est une innovation; puisque il s'agit d'un culte non instauré par Allah (Exalté soit-Il) alors que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) à son tour a bien transmis le message clairement sans n'en rien caché de ce qu'Allah l'a légiféré et l'a ordonné; Allah (L'Exalté) dit: Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. Allah, a certes parachevé la religion et ce Mawlid en question ne fait pas partie de la religion bien parachevée; cela prouve que c'est une innovation hérétique réprouvée et pas bonne. En fait, il n'y pas en religion une innovation
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 60)
bonne, toutes les innovations hérétiques sont des égarements. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Toute innovation en religion (bid`a) est une source d'égarement. Personne n'a le droit de dire qu'il existe des bonnes innovations, tant que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit: "Toute innovation est un égarement", puisque cela est une contradiction et une opposition au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Il est authentiquement rapporté qu'il avait dit: Toute innovation en religion (bid`a) est une source d'égarement. . Nous n'avons pas à s'opposer à ce que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit. Quant aux certaines choses que les gens pensent être des innovations, alors qu'elles sont recommandées par la Charia comme la transcription du Coran; la prière de Tarâwiyh durant le mois de Ramadan; tout cela n'est pas jugé comme innovation hérétique; puisqu'il n'y a aucune preuve sur cela. Quant à ce qui a été rapporté d'après `Omar qu'il avait dit au sujet des Tarâwiyh: "Quelle est excellente cette innovation!". Il veut exprimer par là qu'il s'agit d'une nouveauté et non pas une introduction étrange à la religion; en plus le propos de `Omar ne contredit jamais la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) d'ailleurs la parole du Prophète a la priorité sur celui de 'Omar: Toute innovation en religion (bid`a) est une source d'égarement. Il a dit encore: méfiez des choses hérétiques Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) disait dans le sermons du vendredi: Ensuite, la meilleure parole est le Livre d'Allah. La meilleure voie est celle de Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Les pires pratiques religieuses sont les innovations. Toute innovation est une source d'égarement. . Voilà l'appréciation du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) rapporté par Mouslim dans son Sahîh. Il n'est pas admis à un musulman de contredire la charia d'Allah ni de contredire le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam); plutôt il doit se soumettre à la Charia et s'abstenir de commettre les interdits, entre autres: les péchés et les innovations en religion. Nous implorons Allah de nous guider tous
.
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 61)
Q: Est-il permis de célébrer la naissance du Prophète? Veuillez nous éclaircir?
R: Nous avons tant écrit et fourni des réponses dans ce programme et ailleurs; et nous avons rédigé à ce sujet tant d'articles, disant que la célébration de ce Mawlid (jour de la naissance du Prophète) est une innovation hérétique, selon les ulémas ainsi que selon les vérificateurs. Il n'est pas donc permis de célébrer le Mawlid du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ni les autres prophètes ou gens vertueux. En fait, ce que font les gens au cours du Mawlid du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ou d' Al-Badaoui ou du Cheik `Abd Al- Qâdir ou Al-Hassan ou Al Houssein, etc. sont des innovations hérétiques interdites.
On doit plutôt implorer la satisfaction d'Allah en leur faveur et suivre leurs pas sur la bonne voie; en faisant fréquemment la prière pour le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), tout en marchant sur ses traces; et en incitant les gens à se conformer à sa Sunna; à s'instruire dans sa religion et à obéir à ses recommandations et à s'abstenir à ses interdictions et à suivre sa voie (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Voilà le devoir incombant à tout musulman, comme Allah (L'Exalté) dit: Dis: Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Il n'a pas dit: "Faites-moi un anniversaire et célébrez mon Mawlid". Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors Aimer le Prophète, consiste à le suivre et à se soumettre à ses commandements et à se garder de ses interdictions. Quant à la célébration de Mawlid et la pratique des innovations hérétiques qu'Allah n'a point fait descendre, ce n'est pas permis et s'est considéré plutôt comme l'un des moyens risquant de mener au polythéisme. Beaucoup de ceux qui fêtent le Mawlid, tombent dans le piège menant au polythéisme en implorant le Prophète; et en lui demandant l'aide (en dehors d'Allah). Certains risquent de pratiquer une innovation hérétique en invoquant Allah par la faveur du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam); ce qui n'est pas licite. Quant au fait d'implorer Allah par l'amour voué au Prophète et par la foi en lui; il n'y a point grief à le faire.
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 62)
Comme de dire: "Seigneur! Je vous demande par l'amour que j'ai pour Ton prophète et par ma foi en lui de me pardonner"; ceci n'est pas interdit non plus. Mais, implorer Allah par la faveur ou le rang du Prophète, c'est une innovation hérétique sans aucune preuve évidente; alors que le fait d'implorer Allah par l'amour voué au Prophète et par la foi en lui, tout en suivant ses pas, sont permis et légitime. Donc, la célébration de tous les Mawlîds tient des innovations hérétiques, que ce soit celle du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ou autre parmi les prophètes ou les gens vertueux ou les compagnons du Prophète, etc. Tout cela sont des innovations; et tout comme la célébration de la veille du 15ème jour de Cha`bân ou la veille du 29ème jour de Radjab, qu'on appelle (la Nuit de l'Ascension et du Voyage Nocturne) ou la célébration de la première nuit de Radjab ou de la première nuit du vendredi de Radjab qu'on appelle (la prière d'Ar-Ragâ'îb) tout cela sont des innovations hérétiques. On entend par là que le fait de s'approcher d'Allah, par la célébration d'une cérémonie quelconque non établie par Lui, est une innovation hérétique, puisque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne l'avait pas fait, alors qu'il est le plus véridique le plus attaché à conseiller aux hommes. Il a, en fait, appris à sa communauté tout bien et l'a incité à tout bien et n'a point célébré son anniversaire durant toute sa vie. Il est resté dix ans à Médine, en étant le chef des croyants et leur émir; et personne ne pourrait s'opposer à lui, sans penser à célébrer son Mawlid; ensuite As-Siddîq après lui; en second `Omar puis `Othmân ensuite `Alî plus tard les Califes, eux, non plus n'ont pas célébré le Mawlid. Si vraiment c'était un bien, ils nous y auraient précédés. Toutes les meilleures générations n'ont pas inventé les Mawlîds; d'ailleurs, ce sont les Fatimides Rafidites au 4ème siècle; qui les ont inventés; ensuite certains Musulmans les ont suivis par ignorance et par manque de clairvoyance
.
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 63)

Source: Fatwas "Lumière sur le chemin"



  Précédent     Suivant