تصفح برقم المجلد > Fatwas de Rabî` I > La lecture des ouvrages rédigés au sujet de la naissance du Prophète, au mois de Rabî' I et dans les occasions du mariage et autres

( Numéro de la partie: 37, Numéro de la page: 137)

La fatwa numéro 4755

Q: Je vous demande une Fatwa sur ce que font un groupe de musulmans qui lisent un livre intitulé « Mawlid An-Nabî » (La naissance du Prophète) et vénèrent le 12 ème jour de Rabî` I de chaque année. Ils lisent ce livre et à l'occasion des mariages et au moment de donner un nom au nouveau-né. L'auteur de ce livre est le cheikh Mohammad `Othmân Al-Marghanî . Ce livre parle de la biographie du Prophète (Salla Allah `Allaihi Wa Sallam), l'auteur y prétend que celui-ci (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) se présente au moment de la lecture de ce livre qui comporte deux chapitres: le premier est lu par leur chef en étant debout; et on entend du second chapitre la demande d'intercession auprès des gens inconnus en commençant par ceci : "O Allah on T'implore par leur honneur et l'honneur de leurs familles d'empresser la victoire et le secours". Nous ne savons pas, en fait, à qui renvoient ces deux pronoms, puisque c'est le premier vers dans ce même chapitre. Au fait, veuillez me répondre; est ce qu'il est permis à un homme de prier derrière ces gens-là? Certes, je leur ai dit qu'il était interdit de glorifier ce livre à ce degré; néanmoins il n'y a pas de mal à le lire par celui qui veut simplement consulter la biographie du Prophète, mais pas de la façon qu’on voit et entend parler. Je souhaite que vous diffusez cette réponse pendant plusieurs jours de suite, pour que nous puissions l'écouter; qu'Allah vous aide à demeurer toujours dans le service de l'islam et des musulmans.

Louange à Allah et que la prière et le salut soient sur le Prophète, sa famille et ses compagnons, ensuite:
R : Le fait de célébrer la naissance du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) au mois de Rabi`a Al-Awal ou autre est une innovation hérétique interdite, ainsi que la lecture d'un récit relatif à sa naissance dans ce mois; ou à l'occasion d'un mariage ou à la naissance d'un enfant, ou au moment de désigner les noms des nouveau-nés ou d'égorger un animal en sacrifice après leur naissance (Al-`Aqîqa).
( Numéro de la partie: 37, Numéro de la page: 138)
Ce genre de fait n'a pas été approuvé par le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam); ni par l'un de ses compagnons, ni leurs Suivants parmi les Imams bien guidés à l'époque des trois meilleures générations (Qu'Allah soit satisfait d'eux tous). C'est une innovation hérétique, il est rapporté d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu'il avait dit: Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on les lui rejette.
Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreMembreVice-président du ComitéPrésident
'Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân 'Abd-Ar-Razâq Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source: Revue des Recherches Islamiques



  Précédent     Suivant