تصفح برقم المجلد > Fatwas de Rabî` I > Faire la prêche au jour de l'anniversaire du Prophète (Salla Allah ‘Alihi Wa Sallam)

( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 31)
La première question de la Fatwa numéro ( 5591 ) :
Q: Quel est l'avis religieux sur le fait de prêcher au jour de l'anniversaire du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam)?
R1: Ordonner le louable, interdire le blâmable, faire instruire les gens sur leur religion et leur faire des exhortations d'une manière apte à apitoyer les cœurs, est absolument permis en tout temps; suivant ce qui est absolument recommandé à ce sujet, sans aucune restriction à le faire en un temps déterminé. Allah (Exalté soit-Il) dit: Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. Et Allah (L'Exalté) a dit: Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Et Allah (Exalté soit-Il) a dit encore, en exposant le cas des hypocrites et l'attitude des prédicateurs vis-à-vis d'eux: Et lorsqu’on leur dit: «Venez vers ce qu’Allah a fait descendre et vers le Messager», tu vois les hypocrites s’écarter loin de toi. Comment (agiront-ils) quand un malheur les atteindra, à cause de ce qu’ils ont préparé de leurs propres mains? Puis ils viendront alors près de toi, jurant par Allah: «Nous n’avons voulu que le bien et la réconciliation». Voilà ceux dont Allah sait ce qu’ils ont dans leurs cœurs. Ne leur tiens donc pas rigueur, exhorte-les, et dis-leur sur eux-mêmes des paroles convaincantes. Il y en a beaucoup de versets à ce sujet.
Allah a ordonné de faire l'exhortation d'une façon absolue sans spécifier un temps déterminé; cependant on doit y recourir, quand la situation l'exige; comme lors des prêches du vendredi et des fêtes; suivant le fait rapporté du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ou quand on observe une chose blâmable; en référence à cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): qui d'entre vous observe
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 32)
une chose blâmable qu'il l'empêche par sa main; sinon par la langue; et par le cœur s'il est incapable
. Donc, le jour de l'anniversaire du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) n'exige pas d'y pratiquer une adoration quelconque ou de se consacrer au prêche ou à la lecture du récit de sa naissance; puisque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) n'avait rien spécifié à cette occasion; et si cela mérite d'être spécifié, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) aurait été le premier à le pratiquer et à s'y attacher; en revanche il n'avait pas fait tout cela ; ce qui prouve que ces pratiques sont des innovations hérétiques. Il a été confirmé d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu'il a dit: Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on les lui rejette. Et selon une variante: Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter. Ainsi ses compagnons ne l'avaient pas fait non plus; eux qui connaissent plus et mieux la Sunna; qui sont les plus anticipés à la pratiquer (qu'Allah soit satisfait d'eux)
Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreMembreVice-président du ComitéPrésident
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source: Les fatwas du Comité Permanent



  Précédent     Suivant