تصفح برقم المجلد > Fatwas de Rabî` I > Visiter les tombes des hommes pieux, leur vouer l'immolation des bêtes du sacrifice et invoquer Allah en leur faveur

La question 2 de la Fatwa numéro ( 4297 ) :
Q2: Quel est l'avis religieux au sujet de la visite des tombeaux -soit les tombeaux des pieux- En effet, certaines personnes se rendent à la sépulture de l'homme pieux, accompagnées de leurs proches et de leurs familles, y compris les femmes. Ces visiteurs y mènent une brebis que l'on immole aux côtés du tombeau. Ils mangent et y résident pendant un jour ou plus, parfois même jusqu'au petit matin. Ce tombeau se situe au moins à 20 km de leurs demeures. Ils transportent à leurs amis et à leurs parents, qui résident ailleurs,
( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 434)
une partie de cette viande en tant que cadeau ou aumône. Il est à noter que le nom d'Allah a été prononcé en immolant la bête. Des gens prétendent que cette viande équivaut à celle du porc, et qu'elle est illicite, car Allah, l'Exalté, dit: Mangez donc de ce sur quoi on a prononcé le nom d'Allah Toutefois, l'objectif visé par ce voyage est de gagner la faveur d'Allah en visitant le tombeau de l'homme pieux, en implorant Allah grâce à lui et en recevant de lui la bénédiction. De même, lorsque deux personnes sont en désaccord, chacune d'elles jure par le tombeau de cet homme pieux. On y tient des célébrations annuelles. Parmi nos coutumes, je cite que si l'un parmi nous tombe malade gravement ou légèrement, il se rend auprès des tombes des pieux. De même, si l'on est atteint d'une maladie mentale ou d’un mal grave, on se rend accompagnés de ses proches au tombeau de l'homme pieux. Parfois, ce malade guérit de sa maladie ou de sa folie, grâce à cette visite. Quel est l'avis de l'Islam sur ce sujet? Veuillez nous éclairer.
R: Premièrement, Il est illicite de voyager pour rendre visite aux tombeaux car selon le hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Seules trois mosquées méritent qu'on selle les montures pour s'y rendre: la Mosquée du Prophète, La mosquée sacrée (de La Mecque), et la Mosquée Al-'Aqsa (à Jérusalem : Al-Qods).
Deuxièmement, Il est licite que les hommes, non les femmes, visitent les tombeaux situés dans le même village c'est- à- dire sans voyager; et ce pour en tirer une leçon et implorer Allah de les pardonner s'ils sont musulmans, suivant le hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Jadis, je vous interdisais de visiter les tombes et voilà que je vous ordonne de les visiter ; car elles vous rappellent l'au-delà.
( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 435)
Il faut suivre l'exemple du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans la visite rendue aux habitants d'Al-Baqî et aux martyrs de Ohoud , il faut les saluer et invoquer Allah pour qu'Il leur pardonne.
Troisièmement: L'imploration des morts, la demande de leur secours et de leur aide, l'immolation sur leurs tombeaux, croire qu'ils peuvent causer du bien, repousser le mal, guérir le malade ou rendre l'absent à ses parents, ce sont là des manifestations du polythéisme majeur qui conduisent à l'apostasie.
Quatrièmement: Immoler pour d'autres qu'Allah devant les tombeaux pour recevoir la bénédiction des inhumés, y implorer Allah et y rallonger le séjour dans l'espoir de recevoir la bénédiction des morts, invoquer Allah en usant de leur rang éminent et leur puissance et ainsi de suite. Toutes ces pratiques sont des innovations hérétiques, même plus, ce sont des voies menant au polythéisme majeur. Il est illicite de les commettre, il faut conseiller ceux qui les commettent de s'abstenir de les faire.
Cinquièmement: L'immolation devant le tombeau en quête de la bénédiction des morts est un acte répréhensible et une innovation hérétique ; par conséquent, il ne faut pas en manger afin de bloquer tout chemin menant au polythéisme, ses moyens et subterfuges. Si l'immolation a pour but de gagner la faveur du mort, c'est immédiatement du polythéisme majeur, même si le nom d'Allah a été prononcé en immolant la bête sacrifiée. En effet, l'intention qui réside dans le cœur est prise en considération plus que la parole, car c'est l'intention qui est à la base des actes cultuels.
Sixièmement: Ce qui advient aux malades qui se rendent aux tombeaux n'est pas, en soi, une preuve qui rend cette pratique légitime. En effet, la guérison pourrait
( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 436)
coïncider avec le temps de la visite selon le sort prédestiné par Allah (Gloire et Pureté à Lui). Les ignorants peuvent y voir une conséquence de la proximité de l'homme pieux inhumé; d'autant plus que les vœux de certains idolâtres et adorateurs des djinns pourraient être réalisés par le biais de Satan, ce qui ne justifie en aucune façon cet acte qui constitue en revanche une forme de polythéisme. Même si leurs besoins ont été réalisés, ceci pourrait être une tentation des diables pour que ces gens persistent sur leur polythéisme. Cette guérison pourrait, comme déjà cité, coïncider avec le sort prédestiné d'Allah.
Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad ainsi que sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembrePrésident
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source: Les fatwas du Comité Permanent



  Précédent     Suivant